Google arrête Reader rss

La nouvelle est tombée ce matin sur blog officiel de Google : Google Reader ne sera plus à partir du 1er juillet 2013. Une mauvaise nouvelle pour commencer la journée. Maintenant, il reste 3 mois pour choisir et mettre une place une alternative.

Je dois admettre que je ne l'ai pas vu venir celle-ci. Même si Google est connu pour ses nettoyage de printemps dans ses services, il s'agit généralement de services inconnus pour le commun des mortels. Même si GReader ne connait pas une croissance sensationnelle, et que les flux RSS ne seront pas le web de demain pour Mme Michu, il y a quand même beaucoup d'utilisateurs !

Bon, je ne vais pas tergiverser pendant des pages sur la décision de Google. C'est le principe d'un service web. Quand tu t'inscris, tu acceptes le fait qu'il puisse fermer un jour. Et quand ce jour arrive, tu peux simplement fermer ta gueule. C'est la beauté du cloud.

Je fais parti des gros utilisateurs :

Statistiques des 30 derniers jours

Nombre d'abonnements : 260
Éléments lus : 3 444

Depuis le 12 mai 2008, vous avez lu 168 507 éléments.

Mitsu se demandait pourquoi tant de gens utilisaient ce service. Je dirais pour deux raisons principales : la synchronisation (avec des apps Android/iOS par exemple) et la facilité d'utilisation du truc.

La synchronisation des flux et des éléments lus n'est pas (à ma connaissance) envisageable avec des agrégateurs en client lourd, comme Thunderbird et tant d'autres.

Il faut aussi savoir que l'administration d'un agrégateur RSS demande quelques efforts. C'est un outil vraiment consommateur de ressources, surtout avec 260 flux différents à mettre à jour régulièrement. Je peux vous dire que mon petit serveur ramasse sévère quand il doit récupérer, parser, et traiter ces fichiers XML depuis toutes ces sources différentes.

Mais il faut retenir la leçon, et se tourner vers l'auto-hébergement. Il n'y a alors plus de contrainte liée à un service externe, comme une fermeture inattendue, au hasard. Même si ça demande un petit effort supplémentaire, j'aurais tendance à soutenir ce choix dans TOUS les cas, avec tous les services.

La solution au problème technique : un peu de tri dans ces flux et une bonne adaptation de la fréquence de mise à jour des flux devraient suffire à faire fonctionner ça correctement.

Je n'ai pas encore choisi l'outil que je vais utiliser. Au premier coup d'oeil, Tiny Tiny RSS à l'air assez complet, mais je n'ai pas poussé les tests.

Enfin, comme le rappelle justement Maxime, on a 3 mois pour se décider : inutile de changer dans les 24h.

Il propose également un groupe de discussion pour répondre au besoin de synchronisation qui existait avec Google Reader. Vous pouvez vous inscrire à la mailing list si le sujet vous intéresse. Nous verrons bien s'il en sort quelque chose de concret.

5 commentaires

#1 - qwerty - 14 mars 2013 @ 19:02 :

Je te conseil Leed d'Idleman http://projet.idleman.fr/. Il y a même un thème qui ressemble à GoogleReader.

#2 - Arthur Hoaro - 14 mars 2013 @ 19:15 :

Oui, je connais Leed, que j'ai testé sur la démo. L'outil est sexy mais le côté ultra-light me gêne un peu, même si c'est voulu : marquer comme lu manuellement, la pagination rudimentaire, chargement automatique de tous les articles...

#3 - MorganGeek - 24 juillet 2013 @ 10:05 :

Bonjour,

je vous conseille InoReader :) !
Il y a du nouveau au jour le jour (le changelog vit véritablement), les fonctionnalités sont ce que j'ai vu de plus proche à Google Reader, et il supporte même l'import de l'archive complète de Google Reader, et y compris donc les fichiers starred.json qui y sont contenus etc...

#4 - Arthur Hoaro - 24 juillet 2013 @ 10:22 :

@MorganGeek : Il s'agit d'un autre service. Comme je le dis dans le billet, je n'envisage pas d'autres solutions que l'auto-hébergement.

#5 - X3N - 24 juillet 2013 @ 12:08 :

Perso j'utilise KrISS feed, très bon.
L'affichage mobile n'est pas au top du top par contre.

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot rcksmu ? :